Accueil > Fonds > Fonds Stéphane Geoffray

Fonds Stéphane Geoffray

Entre les années 1857-1870, sur une quinzaine d'années, un photographe eut une idée folle : photographier sa ville natale sous toute ses coutures. Armé de son matériel et d'une bonne dose de patience, Stéphane Geoffray (puisque c'est de lui qu'il s'agit) a parcouru toutes les rues de Roanne et immortalisé chaque bâtiment, chaque lampadaire, chaque devanture. Sur un côté d'abord, puis sur l'autre de ces rues.

Véritable monomaniaque inspiré sans doute par les missions photographiques de ses illustres prédécesseurs tel Gustave Le Gray, il n'en était pourtant pas à son coup d'essai. En effet, bien avant sa campagne roannaise, Geoffray avait déjà immortalisé la ville de Charlieu ainsi que le village de Vougy, situé entre ces deux villes.

Si les tirages positifs de ces bourgades nous sont parvenus, les négatifs eux ont disparu ou sont dispersés dans d'autres collections publiques ou privées, rendant les premiers encore plus fragiles et exceptionnels.

Au travers ces tirages sur papier albuminé le visage qui se dessine de Roanne et de Charlieu est celui de cités ressemblant davantage à de gros bourgs qu'à de véritables villes. 

C'est à un véritable voyage dans le temps auquel vous êtes invités. Alors installez-vous confortablement, fermez les paupières, ouvrez-les... Vous voici propulsés en plein XIXe siècle et vous n'en croyez pas vos yeux !